D’où vient la mise sous-vide

Un peu d’histoire pour comprendre d’où vient le conditionnement sous-vide

La technologie du « sous-vide » n’est pas nouvelle

C’est à Blaise Pascal, mathématicien, philosophe et écrivain français, que l’on doit les premières expériences concernant l’existence de la pression atmosphérique et donc l’existence du « vide ». Les premiers essais de conditionnement de produits et de cuisson dans l’emballage remontent à 1968, avec le procédé Gatineau concernant la stérilisation des pommes de terre dans leur emballage définitif.

En 1972, le procédé a été appliqué en salaisons, en conditionnement rigide ou souple.

C’est un succès !Bocaux sous-vide

Aujourd’hui, la plupart des salaisons utilisent cette technique.
Le développement est plus lent pour les plats cuisinés et les aliments carnés.
Si le sous-vide s’est développé si lentement, c’est que cette technique a imposé et permis une multitude de recherches microbiologiques et de mises au point de processus profitables à l’ensemble des industriels et des professionnels de la restauration.

Grâce au fait que les sachets sous-vide sont une barrière à l’oxygène qui cause la dégradation des protéines, des lipides et des hydrates de carbone, provoquée par des bactéries et/ou enzymes naturellement présents dans les aliments, la durée de conservation des produits alimentaires est augmentée.
Les aliments périssables restent frais plus longtemps, car le développement de micro-organismes est réduit.

Les poches sous-vide fournissent une barrière étanche pour éviter la perte d’humidité pour des produits tels que la viande et le fromage.
De même, les produits secs reçoivent une protection optimale contre la pénétration de l’humidité.
Les sachets sous-vide, grâce à leur étanchéité, servent de protection contre l’eau, la poussière et les micro-organismes, préservant la stérilité de vos confitures, jus, sauce une fois stérilisés.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *